Contactez-nous

Partager une succession immobilière sans limitation dans le temps après le décès.

La société civile immobilière qui constitue l’instrument de la vente à soi-même permet d’organiser les relations à venir entre les héritiers et les ayants droit du défunt postérieurement à son décès quasiment sans limitation de durée, et tout ou moins pendant la durée de 99 ans de cette société et ses éventuelles prorogations. La gestion du bien immobilier ayant fait l’objet de la vente à soi-même peut être de la sorte organisée sur mesure en tous ses aspects dans le respect des dernières volontés exprimées par le défunt, et en considération des doléances et des contraintes de ses héritiers ou ayants droit.