Contactez-nous

Partager une succession immobilière sans limitation du nombre d'héritiers dans les familles recomposées.

La vente à soi-même est particulièrement adaptée au règlement des successions immobilières impliquant un grand nombre d’héritiers ou d’ayants droit, tel que peut être le cas dans les familles nombreuses ou recomposées. Dans cette hypothèse, le partage successoral se révèle toujours plus compliqué en proportion de la complexité de la situation familiale qu’il doit régler, avec les délais, les éventuelles contestations et tous les frais en résultant. Au contraire, la vente présente aux héritiers et ayants droits de la succession de constituer pour l’accord le plus simple qui soit, avec la conséquence d’éliminer quasiment toutes possibilités de contestations. Les avantages décisifs de la vente à soi-même qui sont pour les héritiers et les ayants droit de recevoir au plus vite leur part successorale, en plus de financer les impôts, les frais et les éventuelles dettes de la succession, sont de nature à les convaincre pour se mettre d’accord immédiatement concernant cette vente, plutôt que de se quereller sans fin pendant des années concernant les modalités et les détails d’un partage.